Comment le retail se mobilise face au reconfinement ?

0
31

Dans un contexte de pandémie mondiale, le commerce ou la vente de services dans presque tous les domaines a complètement chuté. Alors que les activités reprenaient peu à peu leur fluidité, l’annonce du reconfinement est tout pour les entreprises sauf une bonne nouvelle. Pour limiter l’impact du reconfinement sur leurs activités et maintenir un certain flot de ventes, plusieurs marques envisagent des solutions comme le retail. Qu’est-ce que le retail et quels sont les avantages qu’il offre pour maximiser les ventes pendant le reconfinement ?

Comprendre le retail !

retail reconfinement image

Le retail est un terme anglais utilisé en marketing. Celui-ci représente une stratégie de revente de produits d’occasions. Son principe de fonctionnement est simple : il offre un service de collecte et d’entreposage des produits dans plusieurs mini points de vente participatifs. En général, aucun produit vendu en retail n’est transformé et le principe est plus ou moins basé sur un processus d’entraide. 

Cette stratégie marketing est généralement utilisée pour permettre à certains produits, mal vendus, d’atteindre une clientèle plus grande en agissant sur la proximité physique et digitale. Si vous souhaitez faire du retail, il est important de disposer d’un réseau assez développé pour partager l’offre que vous proposez et recueillir puis livrer les produits reçus. En résumé, les trois maillons de la chaine retail sont : la communication, le stockage et la distribution. 

Quel est l’importance du retail pendant le reconfinement ?

importance image

Comme nous l’avons expliqué plus haut, le retail permet d’écouler des produits qui ont de la difficulté à s’écouler en faisant appel à un vaste réseau et en proposant des prix relativement bas. Le reconfinement est une situation d’urgence dans laquelle beaucoup d’entreprises et de marques se retrouvent obligées de réduire leur niveau de production à cause du manque d’affluence de client. Elles sont donc obligées de se concentrer plus sur la vente et la livraison dirigée en ligne. 

Le retail permet aux différentes marques de former un réseau unique de fournisseur dans chaque domaine afin d’avoir une certaine répartition des ventes sur toute la cible clientèle disponible. Plusieurs restaurants peuvent s’associer par exemple pour distribuer les produits de la concurrence afin d’étendre le réseau de distribution de ce dernier. Plusieurs entreprises concurrentes peuvent également s’associer et proposer les mêmes services selon la proximité géographique avec la clientèle.

Pour les consommateurs, le retail leur offre un accès à une plus grande gamme de produits qui autrefois étaient disponibles chez des marques éloignées de leur région pendant le reconfinement. Le retail permet également aux consommateurs de participer à la vente de leur produit d’occasion afin d’aider les personnes nécessiteuses pendant le confinement. La vente de ces produits à faible coût permet donc d’éviter le gaspillage des ressources, de logistique, de mobilier, de jouets inutiles pour certains et de réorienter leur utilisation vers des centres dans le besoin.

Le retail est donc un système d’entraide communautaire qui intègre à la fois les entreprises et marques, mais aussi les consommateurs. Il permet de réduire les coûts de livraison et d’entreposage des produits, ce qui permet de réduire les charges au niveau des entreprises. Cette approche participative est reconnue comme l’une des meilleures solutions pour réduire les lourdes pertes économiques engendrée par les mesures restrictives en cours.

Quelques exemples de programme retail 

retail reconfinement

L’approche retail a très vite été adoptée par de nombreuses sociétés qui ont compris l’importance du travail collaboratif pour sauver chaque entreprise de leur secteur.

Le retail parmi les entreprises

Les grandes chaînes de distributions d’aliments comme Mc Donald, Ikea, Auchan, Conforama, Leroy Merlin, etc., se sont intégrées dans une démarche d’innovation du commerce de proximité avec la clientèle. Ils agissent notamment par l’investissement dans les innovations digitales qui vont permettre aux clients potentiels d’être le plus informés possible sur les produits proposés. 

Cette méthode, le phygital, leur permet de jouer à la fois sur le marketing de proximité et celui digital. Ces innovations ont permis entre autres de simplifier la recherche d’informations sur un produit donné en mettant en complémentarité les différentes bases de données des marques. Vous pouvez par exemple, selon vos habitudes de recherche, retrouver des produits vendus par Auchan sur la plateforme de Ikea.

Les actions pour la communauté

Plusieurs approches communautaires comme l’IDTROC ont permis de récupérer une quantité énorme de produits et de biens inutilisés afin de les redistribuer vers ceux qui en ont besoin. Le principe est simple, les particuliers qui désirent se vendre des produits d’occasion vont récupérer des emballages étiquetés selon le type de produit (vêtement, jouet, mobilier pour bébé) et placer leurs produits en magasin. Les ventes réalisées par ces produits sont reversées aux propriétaires par des bons d’achat. 

Dans ce concept, aucun des produits d’occasion ne se gaspille même s’ils sont invendus. Ils sont proposés à des centres d’aide sociale pour la redistribution dans les orphelinats. L’IDTROC constitue une méthode moderne de recyclage des biens inutiles vers une cible plus à même d’en faire usage. 

Plusieurs entreprises, marques et fondations ont compris l’importance de ce concept et ont commencé à intervenir dans le domaine aussi bien au niveau de la communication, du financement que de l’accompagnement technique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici