L’e-commerce, comment y exceller ?

0
78

Depuis la nuit des temps, le commerce a toujours été une activité primordiale pour assurer les besoins des personnes. Il faut tout de même des stratégies spécifiques pour réussir en commerce. Depuis que le monde a commencé par se digitaliser, de nouvelles tendances sont sorties notamment celle de l’e-commerce qui stipule que le client peut déjà se payer ses produits s’il dispose d’un smartphone ou d’un ordinateur et d’une excellente connexion. Cela représente une opportunité sur laquelle plusieurs web-entrepreneurs se ruent sans, pour la plupart sans connaître au préalable les rouages autour. Vous aurez à découvrir dans cet article ce qu’il faut vraiment comme armes en ecommerce et qu’on ne vous en dit pas.

C’est quoi le e-commerce

e-commerce, shopping trolley with paper boxes

L’e-commerce fait référence à tout échange de valeur faisable via internet. Il peut s’agir de l’échange des biens à travers lequel sont livrés les produits physiques par des protocoles pas amusants du tout. Il peut aussi s’agir des services que vous rendez à une personne via le net. L’information étant vraiment primordiale pour la bonne marche de certaines activités, elle peut aussi être incluse dans l’e-commerce. En bref, lorsqu’on parle de l’ecommerce, il s’agit faire n’importe quel commerce sur des plateformes du web et il faut avoir les armes.

Les six formes de e-commerce

A-Le Business-to-Cunsumer ou B2C

armes en ecommerce B2C Business to customer concept on virtual screen.

C’est l’une des principales formes d’e-commerce qui prend en compte les transactions s’effectuant entre l’entreprise et le client. Si vous êtes un client, vous faites une commande et c’est l’entreprise qui se charge de vous.

B-Le Business-to-Business ou B2B

Cette forme d’e-commerce ne concerne que les entreprises. Il implique deux entreprises et les consommateurs ne sont donc pas concernés. Il peut s’agir d’échanges entre celui qui conçoit un produit et un grossiste. Très souvent, cela a rapport avec les produits non manufacturés, donc n’ayant pas encore subi de transformations, ou des produits digitaux.

C-Le Cunsumer-to-Cunsumer ou C2C

Executive businessman in suit touching C2C button in network with people icons on virtual touch screen -  consumer to consumer networking concept

Elle fait partie des toutes premières formes d’e-commerce. En se référant aux deux types suscités, on peut comprendre qu’il s’agit ici d’une forme d’e-commerce qui implique deux consommateurs. C’est le cas par exemple sur Amazon ou encore Ebay où les non détenteurs du produit le vendent et sont rémunérés.

D-Le Cunsumer-to-Business ou C2B

C’est la forme qui vient totalement mettre au chaos le modèle traditionnel de l’e-commerce. Là, il s’agit des entreprises qui achètent des produits d’un quelconque individu et les commercialisent pour leur compte.

E-Le Business-to-Administration ou B2A

Il s’agit d’une forme de commerce qui concerne uniquement les entreprises et les administrations juridiques en ligne, c’est-à-dire tout le protocole juridique qui tourne autour des transactions, puisqu’il faut tout de même que tout se régularise surtout dans un monde virtuel où tout n’est pas toujours contrôlé.

F-Le Cunsumer-to-Administration

Il s’agit du même modèle que le précédent sauf que dans ce cas spécifiquement, cela ne concerne pas les entreprises mais les consommateurs.

L’e-commerce est un domaine vraiment en vogue ces dernières années dans de nombreux pays influents comme les USA surtout où les prévisions indiquent que les  revenus de l’e-commerce d’ici 2022 vont dépasser les 638 milliards de Dollars. D’autre part, certains rapports stipulent également que plus de 2,2 milliards de personnes seront enclins à être des acheteurs numériques dans le monde en 2021. Ces chiffres font vraiment de l’e-commerce un secteur d’avenir dans lequel tous veulent investir. Dans le même temps, certaines personnes opérant dans ce domaine de par leurs blogs ou leurs campagnes d’emailing montrent que c’est vraiment facile. Il en vient donc à ce que bon nombre croit qu’il suffit de poster le produit et le tout est joué. Les clients feront donc la queue-leu-leu pour vous satisfaire. La mauvaise nouvelle est que si vous êtes toujours dans cette perception, vous n’allez pas exceller en ecommerce sans les armes. 

Voici quelques réalités que vous devrez retenir sur le e-commerce.

Product package boxes and shopping bag in cart with laptop computer which web store shop on screen for online shopping and delivery concept

1-Il faut de la motivation et de la détermination

Pour prendre n’importe quel chemin, il est nécessaire de se pourvoir d’une énorme détermination et avoir des sources de motivation. Il vous faut avoir une raison qui vous permet de vous y lancer et une bonne raison pour continuer et ne pas abandonner. Si vous ne l’avez pas, l’e-commerce n’est peut-être pas fait pour vous. Il ne suffit pas de seulement posséder l’argent issu des transactions. Vous devez savoir ce à quoi cela vous servira. Si vous le savez, cette motivation et cette détermination, la persévérance ne peut que faire partie de vos habitudes puisque c’est facile de lâcher prise et les armes en ecommerce si tout va mal.

2-Bien se former

C’est tout à fait un pas de franchi si vous disposez d’un capital pour débuter avec le commerce électronique. Mais cela ne suffit pas hélas… Il vous faudrait des bonnes informations et des formations de haute qualité si vous ne voulez pas heurter le mur. Il importe de vite prendre des risques mais il faut savoir aussi le faire de manière calculée. Cherchez donc des formations des vétérans du domaine tel Yomi Denzel qui en est actuellement à sa troisième version de formation.

3-Choisir une niche qui vous passionne

armes en ecommerce SMM flat vector illustration. Social media marketing service. Strategy planning. E-marketing company. Promotion campaign. Advertising process visualisation. Agency employees cartoon characters

Que vous soyez une entreprise ou auto-entrepreneur, vous devez être dans un domaine. Mais tant que vous ne vous y connaissez pas ce que vous avez choisi, il est quasi-impossible de bien gérer votre commerce. Si vous êtes passionné de la mode, la niche des nouvelles tendances de l’habillement est donc faite pour vous. Si vous, votre domaine, c’est le sport, spécialisez-vous dans la vente d’accessoires de sport. Lorsque vous aimez ce que vous faites, il n’est pas possible de s’en lasser. Faites donc de votre passion votre travail avec les armes ecommerce

4-Connaitre sa clientèle

Une fois que vous avez votre niche, ce qui s’ensuit est de chercher à tout prix à connaître ceux à qui vous aimeriez vendre. Il vous faut connaître leurs aspirations pour savoir dans quel sens iront vos produits. Cela peut passer par des sondages dans lesquels vous demandez les avis de votre audience cible

5-Faire des publicités de taille sur les réseaux

Que ce soit votre propre produit, ou que vous faites dans de l’affiliation ou le dropshipping, il faut tout de même une publicité autour afin que du trafic soit généré. Il faudra être créatif dans les contenus publiés en y incluant des visuels et même des vidéos qui ne vont pas ennuyer ceux qui vous suivent. Et donc, proposez des courtes vidéos qui vont retenir l’attention pendant ce laps de temps. Selon vos moyens, vous pouvez également décider de sponsoriser vos publications pour toucher plus de monde

6-Gérer les problèmes de livraison

Si vous proposez vous-même votre produit, il est important que vous vous assuriez que la livraison soit presque parfaite. Un client satisfait en vaut plusieurs dit-on ! Et quand bien mêmei vous ne seriez pas le concepteur du produit que vous vendez, essayez de faire de même. Il importe donc que vous fassiez confiance à des entreprises qui assurent une satisfaction de la clientèle. Impliquez-vous dans le processus de livraison en discutant par exemple avec les entreprises et en mettant le client en assurance et surtout par rapport aux inquiétudes en ce qui concerne les conditions climatiques et environnementales. Cela ne se fera pas par tout le monde puisqu’ils s’en foutent d’habitude de ce qui se passe après commande. 

7-Maîtriser le fonctionnement du web-to-store

Le web to store désigne l’attitude d’achat par laquelle un consommateur effectue d’abord des recherches sur Internet avant d’aller vers le lieu de ventes physique pour payer le produit. C’est une tendance beaucoup plus moderne et populaire en raison du nombre accru de magasins physiques. Il faudra donc maîtriser comment diriger le client vers vous surtout si vous êtes loin les uns des autres.

Se ruer vers l’e-commerce reste un bon choix que vous pouvez faire. Mais tant que vous n’avez pas une bonne formation, une excellente détermination et bien d’autres atouts, ce n’est pas gagné d’avance. C’est bien pour cela quelques secrets vous sont délivrés dans les lignes précédentes. Faites-en donc bon usage !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici