IDFA et Android, les nouveaux cookies de la publicité

0
80

Parmi les différents modes de collecte de données digitales, nous avons : le cookie, Cookie, l’IDFA, et AAID. Le cookie est l’élément central du marketing digital, mais plusieurs indices laissent croire qu’il serait en fin de cycle. L’alternative idéale pour les acteurs de la publicité est donc l’IDFA, et AAID. A travers cet article, nous vous présenterons IDFA et Android, les nouveaux cookies de la publicité.

Cookie, tout savoir sur le processus de collecte de données digitales

cookie image

Un cookie est un fichier texte que l’éditeur ou ses prestataires déposent dans le navigateur du terminal d’un internaute lorsqu’il visite son site. Il contient une valeur (langue de la page, articles dans un panier, etc.) et/ou un identifiant (un numéro unique ou ID), le nom du serveur qui l’a déposé ainsi qu’une date d’expiration.

Lorsque le cookie contient une valeur, il permet de personnaliser l’affichage, par exemple : police, couleur, taille, etc. ; d’afficher des articles enregistrés ou d’enregistrer des préférences de lecture. Si le cookie contient un ID, il permet d’identifier l’activité d’un navigateur. Ainsi, les cookies n’identifient pas des personnes, mais des navigateurs installés sur des terminaux.

En des termes plus simples, lorsqu’un utilisateur visite un site web pour la première fois, un bandeau ‘’cookies’’. Ainsi, des informations comme les préférences, navigations, mesures, audiences, etc., peuvent être collectées, qu’il utilise un smartphone ou un ordinateur. En fonction de ces informations collectées, le site propose les contenus et publicités adaptés.

Une situation actuelle difficile

cookies de publicité IDFA et Android image

Après vingt ans de règne dans la technologie, le cookie vit des temps difficiles. 

Tout d’abord, de plus en plus répandus, les utilisateurs utilisent des adblockers, de plus en plus répandus sur le net, pour bloquer les publicités. La belle preuve est que d’après une étude réalisée par Connected Life 2017 de Kantar TNS, près du quart des internautes dans le monde font recours à ces adblockers. Étant donné que les sites se retrouvent dans l’incapacité de déposer des cookies sur votre navigateur, les revenus issus de la publicité sont en chute libre.

Ensuite, la législation qui encadre la protection des données personnelles incite à un plus grand respect de la confidentialité. Avant d’accéder à des informations stockées sur terminaux des utilisateurs, le RGPD impose aux responsables de la collecte de données d’informer les utilisateurs et d’obtenir leur accord au préalable. Ce mouvement prendrait plus d’ampleur avec la directive e-Privacy où l’utilisateur peut tout simplement refuser les cookies par défaut.

Pour finir, certains géants ont changé leur conception du suivi publicitaire. C’est le cas d’Apple, avec son « Intelligent Tracking Prevention » équipé sur son navigateur, de la fondation Mozilla, avec la fonctionnalité “Do not Track” de son navigateur Firefox. 

L’Advertising ID : une meilleure alternative aux cookies

adverstising image

Pour beaucoup d’acteurs de la publicité, ces annonces sont inquiétantes puisqu’elles pourraient fortement réduire leur capacité à cibler les internautes. De telles annoncent, secouent fortement les acteurs de la publicité, car leur aptitude à cibler les internautes sera réduite. Ceci se traduira par une perte de pertinence, une perte de revenus. 

Mais, face à cette situation, une alternative fiable, déjà existante, fait surface : il s’agit de l’Advertising ID. Il s’agit d’un identifiant publicitaire permanent, associé à votre smartphone ou votre tablette (IDFA sur iOS et AAID sur Android.), qui permet notamment de suivre vos usages dans les différentes applications. 

Les avantages de IDFA et de AAID 

cookies de publicité IDFA et Android image

L’énorme avantage du device ID sur le cookie est sa constance, sa persistance dans le temps. Là où un cookie publicitaire a une durée de vie moyenne de 30 jours et un cookie d’analytics entre 180 et 300 jours, les IDFA et les AAID peuvent être actifs tout le long de la vie de votre smartphone.

La réinitialisation d’un IDFA ou d’un AAID ne peut se faire que de façon manuelle dans les paramètres de votre téléphone. Les annonceurs qui possèdent les device ID de leurs clients (et bien entendu l’autorisation de les utiliser pour l’envoi de publicité personnalisée par exemple) ont Un canal de contact direct multiformats avec leurs clients est à la disposition des annonceurs qui ont en leur possession les device des derniers. 

Le seul inconvénient de l’advertising, pour le marketing est qu’il reste limité à un seul appareil, Mais pour pallier à ce problème en anglicisme du cross-device, certains géants du web s’appuient alors sur le walled-garden. 

Cette méthode consiste à vous suivre grâce à un identifiant que vous avez vous-même créé. Par exemple votre compte Google, est lié à votre Gmail, YouTube, Chrome, etc., et ce, quel que soit le terminal utilisé. Un moyen efficace de suivre les utilisateurs, sans faire appel à des cookies, qui devrait certainement se répandre chez les acteurs de la publicité en ligne.

Ces dernières années, l’advertising ID s’est d’ailleurs complexifié et a été complété par des informations comme la localisation géographique ainsi que par les nombreux niveaux de consentements, imposés par le RGPD, et mise en œuvre par du consent Framework de l’IAB.

En somme, les heures difficiles que traversent les cookies, incite les acteurs de la publicité à s’adapter à une nouvelle alternative, l’Advertising ID, une sorte de cookie publicitaire associé aux systèmes d’exploitation des smartphones, dont IDFA sur iOS et AAID sur Android

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici