Le mème, ce qu’il faut savoir pour l’utiliser efficacement dans votre communication

0
54

À la recherche d’une solution originale de repenser votre communication auprès de vos clients ? Pourquoi ne pas miser sur le mème pour votre communication ? Votre marque ne sera certainement pas la première à exploiter son potentiel que tous les marketeurs s’arrachent. Non seulement le mème fait partie de la culture d’internet, mais en plus, leur impact sur les internautes en fait un puissant outil de communication. Encore faut-il que vous sachiez le prendre en main. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir pour utiliser efficacement un mème dans votre communication.

Qu’est-ce qu’un mème ?

Le mème pour communication Digital marketing, online advertising, SMM. App notification, chatting, texting. Viral content, internet meme creation, mass shared content concept. Header or footer banner template with copy space.

« Mème » est l’expression utilisée pour désigner est une imitation d’un hyperlien, d’un site internet, d’une vidéo, d’une image, d’un hashtag, d’un mot ou d’une phrase dans le but de le parodier. Le terme, s’il fait aujourd’hui partie du langage courant, il s’agit d’un mot créé de toute pièce, issu de la contraction entre les mots « mimesis », c’est-à-dire « imitation » en grec ancien et « gène ».

La première fois que le terme est utilisé, c’est par l’ethnologue et biologiste Richard Dawkins dans son ouvrage « Le Gène égoïste » paru en 1976. Le scientifique présente alors le mème comme un réplicateur, c’est-à-dire une entité qui détient le pouvoir de se reproduire à l’identique.

La démocratisation d’internet a contribué à l’amplification de la notoriété et de l’usage du mème. Il est alors considéré comme un contenu viral ayant subi une mutation, de changements mineurs, des modifications qui lui donnent une portée à la limite de l’autodérision. Dès lors, le mème est devenu un contenu à la fois universel et culturel.

Le mème, un véritable langage

Le mème pour communication Illustration vector graphic cartoon character of content viral

Lorsque le mème est devenu viral, il s’est pendant longtemps utilisé en tant que culture de niche. On le partageait essentiellement dans les communautés de taille réduite, les cercles d’amis. Après sa popularisation, c’est devenu un marqueur du folklore digital, assez facile à comprendre, capable de s’ancrer dans les histoires personnelles tout en s’universalisant. Il détient désormais un pouvoir tel qu’il incarne à lui seul la liberté d’échange et d’expression.

Selon l’anthropologue Nicolas Nova, « le mème se nourrit de la société et la bouscule en mème temps ». Pour les marques, il est clairement devenu un avis client et peut être très dur lorsqu’une campagne est en déphasage avec les attentes des clients. En clair, il va jusqu’à jouer le rôle de nombril entre une marque et la communauté qu’elle rassemble.

Savoir en faire bon usage, c’est maîtriser un puissant outil de communication. À ce sujet, Elon Musk a affirmé : « Celui qui contrôle les mèmes contrôle l’univers. » Si la particularité d’un mème est d’être lancé par la communauté, le risque pour les marques est de ne pas arriver à reproduire les codes du mème.

Comment le mème est devenu un allié des marques ?

Il n’y a rien de plus virale qu’un mème. C’est donc tout ce dont votre marque a besoin pour devenir virale également. Outre cette puissante viralité, le mème a le mérite d’être totalement en décalage avec le discours publicitaire conventionnel.

En effet, il mélange à la fois l’autodérision, l’ironie, l’absurde et l’ironie. Pour une marque qui souhaite se démarquer et attirer l’attention, cet outil est le parfait atout. Malheureusement, il n’est pas évident pour toutes les marques de s’identifier à tous ces éléments, la plupart voulant conserver à tout prix leur image sérieuse et stricte.

Le pont entre le mème et les marques est encore très récent. De plus en plus de secteurs se laissent séduire, de la mode à l’agro-alimentaire en passant par le bien-être. La liaison est telle que la notoriété des marques peut faire l’objet d’une évaluation sur la seule base des mèmes qui circulent à leur sujet. Dans le secteur de la mode par exemple, les mèmes peuvent permettre d’évaluer le succès d’un défilé.

Le mème peut-il être une marque de commerce ?

Social media marketing. Digital marketing, online advertising, SMM.

Pour réussir à communiquer avec le mème et à en faire une marque de commerce, il faut en respecter le principe : le mème est ironique. Si vous souhaitez recevoir l’approbation des consommateurs, il vaut mieux rester dans cette logique.

Bien entendu, le risque de passer à côté existe et vous pourriez produire l’effet inverse à celui recherchez. C’est justement parce qu’elles ne veulent pas courir ce risque que la plupart des marques se refuse à utiliser le mème dans leur stratégie marketing. Il existe pourtant des moyens d’éviter les risques ou du moins, de les amoindrir.

Voici les codes pour réussir une stratégie de communication autour des mèmes :

  • mettre en avant la relation amicale avec votre communauté et gommer la dimension publicitaire ;
  • rester dans une logique de rapprochement avec les consommateurs en obtenant leur approbation ;
  • accepter de faire preuve d’humour, d’autodérision et de lâcher prise.

Les bases sont ainsi jetées. À vous de vous lancer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici