Pourquoi et comment faut-il bien choisir la technologie de vos applications ?

0
41

Bon nombre de personnes se servent quotidiennement de leur smartphone pour consulter les réseaux sociaux, s’informer, faire des achats en ligne, etc. Les hésitations reliées au paiement sur mobile se dissipent et laissent le « e-commerce » se mettre progressivement en place dans les comportements d’acquisitions des preneurs. Il devient donc important de créer une application mobile et cela passe par le bon choix de la technologie.

technologie application mobile Application of Smartphone with business graph and analytics data on isometric mobile phone. Analysis trends and software development coding process concept. Programming, testing cross platform code

Tout d’abord, les applications mobiles deviennent de plus en plus utilisées. Cet usage est particulièrement renforcé par une époque où le numérique sert dans la « vraie vie », les parcours clients actuels, la distanciation sociale et le sans contact.

Ensuite, les interfaces clients (application Android, iOS, site et quelquefois interfaces in-store) se multiplient. Cela pousse les enseignes à réfléchir aux solutions de mutualisation. L’objectif est de diminuer les coûts et de simplifier parfois l’internalisation sur un langage technique unique que maitrisent les équipes.

La technologie et les modes évoluant vite, il est crucial de réviser de façon régulière les solutions disponibles vu qu’il n’y a pas qu’une seule réponse, mais un choix dépendant du contexte de la société.

Les différentes options de technologie d’application mobile

Les technologies de développement d’application se déclinent en 4 grandes classes. 

L’application native

C’est un logiciel mis au point exclusivement pour chaque système d’exploitation (Android, iOS, etc.). Dès qu’on la télécharge via Store, on peut l’utiliser sans la moindre connexion internet. Une appli native se développe différemment pour Android et pour iOS. Comme exemple, on a Google Maps, Linkledin, Facebook, SAQ, La Presse. 

L’application Web responsive

Elle est employée au quotidien par de nombreuses personnes qui ne savent pas forcément que leur appli est un site web. Effectivement, il s’agit de la version mobile d’un site Web. Elle est donc logée sur un serveur et peut être programmée avec Typescript, JavaScript, HTML et CSS.

application web image

Encore nommée PWA ou Progressive web app, c’est une évolution directe de l’appli responsive. Elle associe donc les bénéfices de l’application Web tout en offrant plus de possibilités. Il s’agit en réalité d’un site Web, mais qui possède une icône sur les mobiles comme toute autre application. 

Alors, tout le monde ne peut vraiment distinguer l’appli responsive de la progressive. La PWA marche en mode offline et combine le meilleur des deux univers. Aussi, elle ne se développe qu’une seule fois et fonctionne autant sur Android que sur iOS. Exemple d’applications Web : Washington Post, Gmail, Forbes. 

L’application hybride

Les applis dites « hybrides » sont conçues à partir d’un framework (infrastructure logicielle) unique. Ce dernier permet d’engendrer l’application en langue native autant sur Android que sur iOS. Par opposition aux applications natives, le développement des applis hybrides ne demande qu’une seule source de code. 

Néanmoins, les frameworks ne sont pas capables de refléter correctement le résultat sur les deux plateformes. Voilà pourquoi, on ajoute souvent du code natif pour additionner des fonctions natives, réaliser des ajustements finaux et obtenir un bon aboutissement. Toutefois, au moment d’effectuer des mises à jour, ce processus rend les choses plus complexes. Exemples d’applis hybrides : Netflix, Amazon, Trivago.

technologie application mobile image

Le choix de la technologie de vos applis passera par divers critères. 

L’usage

Plus votre activité engendre une forte fréquence d’interaction avec votre clientèle, plus le dialogue devrait se faire par votre application pour des questions de simplicité et de rapidité. C’est pour cela que les réseaux sociaux possèdent des approches « app-first ».

Le fonctionnel

Les consommateurs privilégieront plus votre appli pour question de performance si votre fonctionnel est complexe et utilise les ressources du téléphone, même en cas d’usages ponctuels.

Le budget

Il est évident que votre recherche de solutions de mutualisation augmentera en fonction de la force de vos contraintes budgétaires. Cependant, il ne faut pas imaginer que vous diviserez vos tarifs de développement et de maintenance par deux. La réalité se situe plutôt, selon la solution sélectionnée, à -20 % ou -30 %.

La culture d’entreprise

Si vous visez une internalisation, les expertises spécialisées maitrisées à l’intérieur de la société doivent entrer en considération pour faciliter l’intégration de la technologie et l’ascension en compétence de vos équipes.

L’expérience client et image

Associée au positionnement de votre marque, l’appli peut aussi être un investissement en matière d’images, capable de justifier le choix du natif pour proposer le meilleur à vos clients les plus fidèles. 

Les profils clients

Votre choix particulier de la technologie peut aussi être provoqué par le profil de vos clients. Ainsi, certains acteurs du luxe choisissent de développer en natif sur iOS puis d’investir sur une TWA (Trusted Web Activity) sur Android. 

En conclusion, choisir la technologie des applis est complexe et dépend de nombreux facteurs. Cependant, pour toute technologie sélectionnée, les « natives » paraissent comme un aboutissement efficient de l’amélioration d’application mobile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici